les casinos en ligne et hors ligne autorisés aux étrangers

Retour des casinos en ligne et terrestres au Kirghizistan

Retour des casinos en ligne et terrestres au KirghizistanJusqu’à l’année 2012, on trouvait des casinos terrestres au Kirghizistan et jusqu’en 2015, il y avait aussi des salles de machines à sous et d’autres dédiées aux paris sportifs dans ce pays d’Asie centrale extrêmement montagneux.

Néanmoins, tous ces complexes ont été interdits depuis lors. Cette situation est en passe de changer. En effet, le Parlement du pays a finalement adopté un projet de loi sur les jeux d’argent très attendu, avec 59 voix pour et 7 contre.

Le texte va permettre d’autoriser les casinos en ligne et hors ligne dans le pays. Cependant, il n’y a que les étrangers qui pourront en profiter.

Un projet de loi qui doit encore obtenir l’approbation du président

La fameuse nouvelle législation sur les jeux au Kirghizistan a finalement été adoptée en troisième lecture au Parlement, après avoir été bloquée par quelques députés. L’opposition se concentrait principalement autours des jeux en ligne. En effet, certains voulaient qu’ils soient purement et simplement retirés du projet de loi.

D’autres voulaient les interdire en dehors des salles de jeux terrestres. Néanmoins, toutes ces propositions ont au final été rejetées.

Pour qu’il puisse entrer en vigueur, le projet de loi doit encore obtenir l’approbation du président du Kirghizistan, Sadyr Japarov, ce qui devrait être le cas d’après les principaux spécialistes. Après avoir obtenu cette signature, la législation deviendra effective dans les 6 mois. Le Cabinet des Ministres mettra alors en place une autorité de régulation qui fixera les droits de licence.

Dès lors, les casinos terrestres qui étaient légaux avant 2012 et les salles de machines à sous ainsi que celles dédiées aux paris sportifs qui étaient autorisées avant 2015 vont pouvoir à nouveau ouvrir. De plus, le pays va également se lancer dans les jeux en ligne.

Néanmoins, l’ensemble de ces décisions ne portent que sur les étrangers qui visitent le pays. En effet, les joueurs kirghizes ne sont pas autorisés à profiter des futurs casinos en ligne ou hors ligne.

Quelques restrictions concernant les établissements réels

Selon les termes de la nouvelle loi, les casinos terrestres ne sont autorisés à ouvrir leurs portes qu’au sein de complexes hôteliers dotés d’au moins 20 chambres ou de restaurants accueillant un minimum de 100 couverts. De plus, les salles de jeux doivent être séparées des autres activités par des pièces et des aménagements du bâtiment.

Pour être autorisés à ouvrir à Bichkek, la capitale du Kirghizistan, les casinos doivent contenir au moins 10 tables dédiées aux jeux traditionnels. En dehors de cette ville, ils doivent disposer d’au moins 5 tables. Les salles de machines à sous quant à elles doivent proposer au moins 30 appareils dotés d’un taux de reversement au joueur supérieur à 75%.

A l’intérieur de ces établissements de jeux, les clients ne sont pas autorisés à se servir de cartes de crédits ni de contracter un prêt. Chaque complexe doit donc accueillir en son sein un bureau de change titulaire d’une licence délivrée par la banque nationale.

Author: Justin Pierce