Les manières les plus amusantes de jouer au poker – L’amateur de poker

Les manières les plus amusantes de jouer au poker – L'amateur de poker

Bien sûr, il y a la manière classique de jouer, la plus stratégique et sérieuse, celle des tournois officiels et des sites de poker en ligne, à savoir le Texas Hold’em dans toute sa splendeur. Et même lors de parties entre amis, ces fameux home games, c’est souvent cette façon de jouer qui est privilégiée. Mais il est possible, pour ceux qui recherchent une partie un peu plus débridée, pour ceux qui veulent jouer tout seul ou pour ceux qui veulent insister sur le côté mental du poker, de trouver des variantes du Texas Hold’em un peu plus barrées et promettant des parties un peu plus folles.

Le tournoi « Annette_15 »

Voilà une variante de poker totalement incroyable, du nom de la championne de poker Annette Obrestad qui est devenue célèbre, outre pour son titre lors des World Series of Poker 2007, pour avoir réussi à gagner un tournoi en ligne sans avoir jamais regardé ses cartes en main, jouant donc seulement en fonction de sa position et des joueurs en face d’elle. La manière de jouer est donc similaire à une partie de poker normal, sauf donc que l’on ne regarde jamais les deux cartes devant soi. Pour plus de fun, il vaut mieux qu’un seul joueur autour de la table joue ainsi, car si tout le monde le fait, alors il n’y aurait plus aucune notion de stratégie ni de pression psychologique mais seulement de la pure chance.

Le Hold’em à une carte découverte

Ici, c’est un peu le contraire de la variante précédente, puisque cette fois-ci tous les joueurs peuvent voir une des deux cartes de la main de ses adversaires. En effet, chaque joueur devra choisir une de ses deux cartes qu’il devra retourner et laisser face visible durant toute la partie. Voilà qui va fortement influencer les stratégies de chacun en cours de main, mais aussi dès le début car il faudra choisir de montrer soit sa carte la plus forte soit la plus faible, sans le faire comprendre à ses adversaires et jouer de manière à surprendre l’autre afin de ne jamais dévoiler si sa carte découverte est sa carte maîtresse ou non. Bref, il y aura de quoi se remuer les méninges tout en s’amusant.

Le Hold’em à la river cachée

Ici, c’est encore une fois un concept un peu inverse puisqu’au lieu de dévoiler une carte normalement cachée, on cache ici une carte normalement découverte, à savoir la river, la dernière carte du flop. Celle-ci ne sera donc dévoilée qu’après toutes les mises annoncées, en même temps que les mains des derniers joueurs encore en jeu. Si cette variante enlève un peu de stratégie, d’autant plus qu’elle a un impact sur la carte la plus décisive du jeu, elle ajoute par contre beaucoup d’incertitude qui contribuera à beaucoup de rires si peu ou pas d’argent est mis en jeu. On peut aussi imaginer une variante combinant une carte de la main découverte et la river cachée pour une partie la plus délirante possible.

Le vidéopoker

Comment jouer quand on est tout seul chez soi et qu’on ne veut pas s’engager dans le sérieux d’un tournoi en ligne ? Et bien le vidéopoker est la solution. Ici, les règles varient grandement du poker traditionnel, et en premier lieu donc car il se joue seul et sur une machine à sous virtuelle. C’est en général le mode qui est proposé dans toutes les machines de casinos à travers le monde. Le principe est beaucoup plus basique que le Texas Hold’em, avec 5 cartes en main dès le départ, et un système de mises extrêmement simplifié. Le but est de choisir les cartes que l’on va garder et celles que l’on va jeter en vue d’un deuxième tour où l’on nous distribuera, comme à son adversaire informatique, le nombre de cartes correspondant à celles que l’on a jetées. Il n’y a pas de flop, et les deux joueurs dévoilent chacun leur main en même temps et celui avec les 5 meilleures cartes s’impose. Le fun de cette version est la rapidité presque frénétique à laquelle elle peut se jouer, ainsi que sa facilité d’accès et son absence de gros risques financiers.

Le poker avec plus de têtes

Ici, pour ajouter du piquant et de la réflexion, on rajoute 2 Valets, 2 Dames, 2 Rois et 2 As (de couleur à déterminer au préalable) au paquet de cartes normales, afin de multiplier les possibilités de jolies mains. Avoir un brelan d’As par les Rois ne sera donc plus une assurance de victoire, et il faudra savoir évaluer les risques avant de se lancer dans un tapis avec une quinte flush. Le jeu deviendra à la fois plus prenant et plus amusant, car les chances de bad beats et de coups incroyables seront plus nombreuses. La seule difficulté technique de ce jeu est qu’il faut disposer de deux jeux de cartes absolument identiques pour pouvoir les mixer, ce qui n’est pas toujours une mince affaire.

WordPress:

J’aime chargement…

Author: Justin Pierce