UK Gambling Commission inflige une amende a Sky Betting and Gaming

La UK Gambling Commission inflige une amende de 1,17 millions de livres sterling a Sky Betting and Gaming

La UK Gambling Commission inflige une amende de 1,17 millions de livres sterling a Sky Betting and GamingA tous ceux qui se demandent à quoi peut bien servir une autorité de régulation, la UK Gambling Commission apporte régulièrement une réponse.

En surveillant le marché britannique des casinos en ligne, elle remarque fréquemment des manquements à la réglementation en vigueur. C’est pourquoi elle inflige souvent des amendes par exemple.

Elle nous l’a prouvé une nouvelle fois, il y a peu. En effet, elle vient juste de condamner l’opérateur Sky Betting and Gaming à payer 1,17 millions de livres sterling, ce qui représente à peu près 1,39 millions d’euros.

Différentes infractions liées au marketing destiné à des joueurs vulnérables

C’est le mercredi 9 mars dernier qu’on a appris la nouvelle. L’autorité de régulation britannique a fait savoir qu’elle avait condamné l’opérateur Sky Betting and Gaming à une amende de 1,17 millions de livres sterlings pour différentes infractions liées au marketing destiné à des joueurs vulnérables.

Au cours d’une enquête, la UK Gambling Commission s’est rendue compte que l’opérateur proposait des offres promotionnelles par mail à des clients qui s’étaient préalablement désabonnés des campagnes mais aussi à des joueurs qui s’étaient auto-exclus.

Le 2 novembre 2021 par exemple, Sky Betting and Gaming a envoyé la promotion Bet £5 get 100 free spins à environ 41 395 personnes auto-exclues. Cette même offre a également été reçue par 249 159 clients désabonnés.

Bien évidement, ce genre de pratique enfreint la réglementation en vigueur au Royaume-Uni qui cherche au maximum à pousser le jeu responsable.

>>> La rédaction vous conseille : « La UK Gambling Commission condamne 888 UK Limited« 

Peu après une amende record infligé à l’opérateur 888

Cette nouvelle condamnation décidée par la UK Gambling Commission à l’encontre de Sky Betting and Gaming intervient quelques jours seulement après que l’autorité de régulation ait infligé une amende record de 9,4 millions de livres sterling (soit 11,29 millions d’euros) à 888. Ce dernier opérateur s’était rendu coupable de différents manquements en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et de protection des joueurs.

Pour les mêmes raisons, BV Gaming avait également été condamné à payer une amende de 2 millions de livres sterling (2,39 millions d’euros), en février dernier.

La UK Gambling Commission est-elle trop stricte ?

Créée à la suite de la loi sur les jeux de 2005, la UK Gambling Commission est venue remplacer l’ancien organisme baptisé Gaming Board for Great Britain. Tout d’abord, elle n’était responsable que du marché des jeux terrestres. Puis, à partir de 2014, elle s’est également intéressée aux jeux sur le web. A l’heure actuelle, elle encadre les paris sportifs, le bingo, les casinos réels, les loteries et les jeux en ligne.

Le groupe parlementaire multi-parti (APPG) estime que cette autorité de régulation se révèle beaucoup trop stricte. A terme, cela pourrait même nuire au développement du marché légal et ainsi favoriser les offres illicites. Au contraire, d’autres législateurs pensent que la UK Gambling Commission ne va pas encore assez loin.

C’est le cas notamment de Matt Zarb-Cousin qui a créé le groupe de campagne Clean Up Gambling qui milite activement pour des contrôles plus stricts dans l’industrie des jeux au Royaume-Uni.

Author: Justin Pierce